Que peut-on faire sans le bac?

Selon le ministère de l’Éducation nationale, 83% des candidats ont obtenu leur baccalauréat en 2018. Si vous faites partie des 17% restants qui n’ont pas décroché le sésame, et qui se demandent quoi faire sans le bac et comment ils vont pouvoir trouver un emploi, on a plusieurs bonnes nouvelles pour vous! Bien évidemment, vous avez la possibilité de redoubler. D’ailleurs, 75% des lycéens qui ont choisi de redoubler ont eu leur bac la seconde année. Toutefois, il existe une multitude de cursus alternatifs pour vous permettre de poursuivre vos études sans le bac.

Les différentes formations qui ne nécessitent pas le bac

1 – Les formations par alternance

Il est possible de se former à un métier, tout en poursuivant ses études sans avoir le bac grâce à l’apprentissage. Dans un CFA (Centre de Formation des Apprentis), ou bien dans une MFR (Maison Familiale Rurale), vous pouvez préparer un CAP, un bac pro, un BTS, et même une Licence professionnelle dans des domaines très variés :

  • L’hôtellerie-restauration (cuisinier, serveur, sommelier),
  • L’artisanat (électricien, plombier, maçon),
  • Le BTP (conducteur d’engins),
  • L’industrie (soudeur, monteur, dessinateur industriel),
  • Le commerce (vendeur, commercial),
  • Lautomobile (mécanicien, carrossier, vendeur automobile)
  • Le paramédical,
  • La coiffure,
  • La petite enfance,
  • Les métiers du sport.
etudiante
De nombreux métiers sont accessibles sans le Bac

Le CFA, ou la MFR (comme la MFR La Meignanne près d’Angers) est chargé de réaliser la formation théorique, et la formation pratique se fait dans l’entreprise du maître d’apprentissage par le biais d’un contrat de travail.

L’alternance vous permet également de recevoir une rémunération basée sur votre âge et votre niveau de formation, ce qui peut vous aider à financer vos études, les transports, le logement étudiant…

2 – Les études universitaires

 
Aller à la fac quand on n’a pas le bac? C’est possible! Si vous souhaitez réaliser des études de droit, mais que vous n’avez pas obtenu le baccalauréat, vous pouvez vous inscrire en licence de droit après avoir passé un DAEU, ou une CAPD.

Le DAEU : Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires

Le DAEU s’adresse aux étudiants qui auraient laissé tomber leurs études pendant un moment (pour travailler, pour voyager, pour se soigner…), et qui voudraient reprendre leurs études. La seule condition est d’avoir au moins 20 ans au 1er octobre de l’année d’obtention du diplôme. Vous avez 4 ans pour passer le DAEU. Au-delà, vous ne pourrez plus retenter votre chance. Les élèves les plus courageux obtiennent leur diplôme en 1 an.

La CAPD : Capacité en Droit

Créée par l’Empereur Napoléon 1er en 1804 pour former ses officiers ministériels, la Capacité en Droit est une formation qui dure 2 ans, et qui permet à n’importe quelle personne qui a plus de 17 ans d’obtenir les compétences suffisantes pour effectuer une licence de droit. En droit, vous avez le droit à une seconde chance!

3 – Les BTS en école privée

 
Sous certaines réserves, vous avez le droit de vous inscrire en BTS (Brevet de Technicien Supérieur) dans une école privée. Certes, vous ne serez pas prioritaires et la formation sera payante, mais grâce à vos motivations et à votre projet professionnel, l’établissement est susceptible d’accepter votre dossier. À la fin du BTS, vous obtenez un bac+2 qui vous permet de poursuivre vos études en licence professionnelle (ou en école d’ingénieur si vous avez passé un BTS compatible), ou bien de rentrer sur le marché du travail.

Attention, certains établissements sont susceptibles de vous accepter à condition de passer le baccalauréat en candidat libre. Prenez de le temps de réfléchir, et de voir si vous êtes prêts à vous investir à la fois dans un BTS, et dans l’obtention du bac.

4 – Les concours d’accès à la fonction publique

Vous n’avez pas non plus besoin d’avoir le bac pour passer le concours d’accès à la fonction publique de catégorie C, qui vous permet d’accéder à plusieurs formations :

  • Agent social territorial,
  • Auxiliaire de puériculture,
  • ATSEM (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles)
  • Moniteur-éducateur,
  • Policier,
  • Gendarme,
  • Militaire.

Si vous obtenez le concours, alors vous pourrez suivre la formation nécessaire pour exercer un métier dans la fonction publique. Il vous sera possible de passer le concours de catégorie B après plusieurs années de travail en tant que fonctionnaire.

Est-ce que je serai pénalisé plus tard si je n’ai pas le bac?

Dans les petites et moyennes entreprises, la réponse est non, car les recruteurs vont se baser sur vos compétences et non sur votre niveau d’études. Ils vont d’abord regarder votre expérience professionnelle, vos compétences et votre savoir-être.

En revanche, votre niveau d’études peut devenir pénalisant dans les grandes entreprises où la rémunération est calculée en fonction de votre niveau d’études. Autrement dit, la hausse de votre salaire pourra être plafonnée à un moment donné.

Pour éviter de stagner, vous aurez toujours la possibilité de passer un VAE (Validation des Acquis de l’Expérience). En savoir plus sur le portail officiel de la VAE.

D'autres articles intéressants sur l'Emploi :

Pin It on Pinterest

Share This