Futur RH

Le magazine de la gestion en entreprise

Changement de gérant dans une entreprise : comment réussir cette procédure essentielle

L’évolution d’une entreprise implique parfois un changement de gérant. Que ce soit en raison du départ à la retraite, de divergences stratégiques ou pour toutes autres raisons, vous devez bien connaître la procédure et les conseils pour réussir cette transition en toute sérénité. Dans cet article, nous vous dévoilons les différentes étapes à suivre et les astuces pour mener à bien cette opération.

Les conditions à respecter pour un changement de gérant

Avant de s’engager dans cette démarche, vous vérifierez que certaines conditions sont réunies. En effet, le futur gérant doit posséder les compétences et l’expérience requises pour exercer sa fonction au sein de l’entreprise. Lorsqu’il s’agit d’une société à responsabilité limitée (SARL) par exemple, le candidat doit être associé ou actionnaire. Il ne doit pas faire partie des personnes interdites de gérer (tels que les mineurs ou les personnes frappées d’interdiction de gérer).

Évaluer les compétences du candidat

Vous allez étudier soigneusement le profil du futur gérant. Il convient d’analyser ses antécédents professionnels, ses formations ainsi que son réseau. Cette démarche permettra de s’assurer de la pérennité de l’entreprise après le changement de gérant. En fait, que l’on crée une société ou qu’on la reprenne, le choix du gérant suit la même démarche.

Le meilleur conseil que je puisse vous donner en matière de recrutement est de ne pas aller trop vite. Vraiment, vous devez prendre le temps de la réflexion et de la comparaison entre les différents candidats.

Changement de gérant
Prenez le temps d’accomplir correctement toutes les démarches nécessaires.

Les étapes-clés pour réussir la procédure

Vous allez rédiger un procès-verbal de l’Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) ou de réunion du conseil d’administration actant le changement de gérant. Ce document servira de preuve officielle aux tiers et aux administrations concernées par cette transition.

Une fois le nouveau gérant nommé, il est nécessaire de modifier les statuts de la société pour prendre en compte ce changement. Il s’agit d’une formalité obligatoire pour que la transition soit officiellement reconnue.

Enfin, comme toute modification majeure de l’entreprise, vous devrez notifier la décision du changement de gérant auprès des autorités compétentes, et ce, dans un délai maximum suivant la décision. Cela permettra d’actualiser les informations concernant l’entreprise et de faciliter toute démarche administrative ultérieure. La publication d’une annonce légale en bonne et due forme est une étape indispensable.

Quelques conseils pour une transition réussie

Afin de ne pas précipiter le changement, vous prévoirez une période de transition durant laquelle l’ancien et le nouveau gérant travailleront ensemble. Cela permettra notamment au futur dirigeant de se familiariser avec ses nouvelles fonctions et responsabilités.

Tout au long de la procédure et même une fois celle-ci achevée, veillez à maintenir un dialogue ouvert avec les parties prenantes : actionnaires, salariés, partenaires commerciaux, etc. Cela contribuera à créer un environnement sain et propice au succès du changement de gérant.

Dernier conseil, mais non des moindres : faites en sorte que le projet de changement de gérant soit pleinement soutenu par les associés ou actionnaires de l’entreprise. Leur adhésion facilitera grandement la mise en œuvre de ce projet stratégique.

D’autres articles intéressants sur la Création de société :

Christophe

Christophe

Rédacteur en chef de Futur RH. Entrepreneur, spécialiste de toutes les problématiques relatives aux ressources humaines et à la gestion d'entreprise au sens large.

Pin It on Pinterest

Share This