La gestion des ressources humaines

La gestion des ressources humaines peut être très complexe au quotidien. Le facteur humain n’est pas toujours simple à gérer. Le caractère et la situation personnelle de chaque employé peuvent se heurter avec le cadre parfois rigide du fonctionnement de l’entreprise. Cet article vous donne de nombreuses clés pour gérer au mieux vos ressources humaines.


Le management

Si vous travaillez dans une entreprise internationale, vous avez probablement été confronté aux difficultés de faire cohabiter plusieurs cultures avec les habitudes liées. C’est ce que l’on appelle communément le management interculturel. Cela consiste à prendre en compte les spécificités de chaque culture pour trouver un point d’équilibre qui permette à l’entreprise de fonctionner correctement.

Un autre problème de nos sociétés modernes est le présentéisme. Derrière ce terme barbare se cache une réalité complexe. Certains employés se forcent à avoir une journée de travail étendue pour donner le sentiment aux autres qu’ils travaillent beaucoup, et ce même s’ils n’ont rien à faire. Pour donner le change, ils restent tard et font semblant de travailler. Ceci crée bien entendu du stress, de la frustration et parfois même de la dépression.

L’entreprise doit être en mesure de se fédérer autour d’objectifs communs. Cela fait partie des facteurs clés du succès de l’entreprise. Afin de suivre l’atteinte de ces objectifs, le manager peut régulièrement organiser une réunion de suivi en ligne.

L’assistant social est complémentaire du manager. Il apporte une écoute et des solutions aux problèmes que peuvent rencontrer chaque salarié.

Pour définir et implémenter votre politique RH, vous devrez passer par un cabinet de recrutement pour trouver le meilleur DRH possible pour votre société. Vous pouvez également avoir recours à un DRH à temps partagé si le recrutement d’une personne à temps plein ne se justifie pas.

La gestion des congés

Gérer les congés, c’est souvent très compliqué. La réglementation est particulièrement riche en France. Entre la loi, les conventions collectives et les accords d’entreprise, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver.

La prise de congés

Saviez-vous que la prise des congés est une décision de l’employeur? En effet, c’est l’employeur qui organise le travail de l’employé et ainsi, il est libre de donner à l’employé son planning d’absence. Bien entendu, ceci est très encadré. Si l’employé n’a pas la possibilité de prendre un congé long durant l’été, il pourra prétendre à un congé de fractionnement.

Il faut aussi savoir qu’à présent, les employés sont autorisés à prendre des congés par anticipation peu de temps après leur arrivée dans l’entreprise. Ils n’ont plus à attendre 1 an comme avant.

L’absence injustifiée

Certains employés sont moins assidus que d’autres. Ils oublient qu’ils ont l’obligation contractuelle de se rendre chaque jour au travail. Entre la panne de réveil et la flemmingite aiguë, cela peut vite tourner à l’absence injustifiée. Si celle-ci devient récurrente, il faudra agir afin de ne pas laisser le climat social se détériorer.

Parfois, l’employé peut même tenter d’obtenir un arrêt de travail de façon indue auprès de son médecin traitant. Cette pratique représente une proportion non négligeable des arrêts maladies.

Les congés pour événement familial

Certains événements de la vie donnent le droit à des congés spéciaux. C’est par exemple le cas du congé mariage lorsqu’un employé se marie ou se pacse.

Certains jours sont octroyés pour les décès. Ainsi, suivant la convention collective, vous aurez le droit à 1 ou 2 jours de congés pour le décès d’un grand parent.

Certaines absences ont un impact sur l’acquisition des congés payés et RTT. C’est notamment le cas du congé maternité.

Donnez une note à cet article :
[Total: 175, Note moyenne: 4.9]



Christophe Moberti

Christophe Moberti

Entrepreneur, spécialiste de toutes les problématiques relatives aux ressources humaines et à la gestion d'entreprise au sens large.

Pin It on Pinterest

Share This