Quelle formation choisir pour devenir infographiste?

Vous êtes actuellement étudiant au lycée. Vous recherchez un secteur dynamique où trouver un emploi à coup sûr. On vous a parlé des métiers autour de l’infographie. Vous êtes passionné de dessin depuis votre plus jeune âge et vous aimez bien travailler sur l’ordinateur. Alors pourquoi ne pas tenter l’aventure dans cette filière en pleine croissance.

Choisir une école d’infographie à Paris

Il existe de très nombreuses filières pour devenir infographiste. On trouve tout d’abord la filière universitaire qui permet d’obtenir un diplôme après une formation allant de 2 à 5 ans suivant le niveau de spécialisation choisi. L’IUT offre une formation de base intéressante pour se former dans le public sans se ruiner. Il y a également des écoles d’art graphique où l’on va vous former à la création graphique sur ordinateur. Les écoles les plus connues se trouvent à Paris et dans les grandes villes de province. Le domaine de l’infographie combine l’art et la science afin de créer des images en mouvement qui sont à la fois artistiques et informatives.

Le prix des études peut être assez élevé si vous choisissez de passer par une école privée. Il faudra alors débourser plusieurs milliers d’euros par an. Ce coût se justifie par le haut niveau d’expertise de l’enseignement délivré mais aussi par la qualité du matériel mis à disposition des étudiants pour apprendre les différentes techniques pour devenir un expert du graphisme et des métiers du web design. Chaque école d’infographie a sa spécificité.

Les formations en alternance présentent l’intérêt de pouvoir à la fois se former au travers de cours dispensés par un professionnel du métier et ensuite de mettre en pratique les techniques apprises directement dans le cadre d’un projet en entreprise dans le privé.

Avant de décider quelle école d’infographie choisir, il est important de comprendre ce que vous allez apprendre durant votre cursus scolaire. Vous suivrez des cours d’enseignement général qui comprennent les mathématiques, les sciences, l’informatique ou encore la communication. Vous devrez également suivre des cours sur l’histoire de l’art, le cinéma, la conception graphique et le dessin assisté par ordinateur. Il peut y avoir des sessions consacrées à un domaine spécifique comme la bande dessinée, l’animation par ordinateur, la conception de jeux vidéos, l’éclairage ou le montage vidéo. Cette richesse des enseignements est très appréciée des futurs infographistes.

Parmi les formations après le Bac assez prisées à Paris, on retrouve celles délivrées par l’école de l’image des Gobelins, la formation d’infographie d’Itecom ou encore l’ENSAD.

Les expériences pratiques

L’autre point que vous devez prendre en compte avant de décider quelle école d’infographie choisir, c’est si elle propose ou non un programme de stage. Pour réussir dans le domaine de la communication visuelle, vous devez être acquérir des expériences sur le terrain au contact de professionnels du métier. Un programme de stage vous permettra d’avoir cette expérience pratique qui augmentera considérablement vos chances de réussite lorsque vous commencerez à chercher un emploi.


Quels sont les débouchés après la formation?

A la fin de vos études, le moment est venu de trouver un job stable. Voici quelques-uns des débouchés possibles :

  • graphiste dans une agence de communication : vous participerez à la création de supports de communication pour le compte des clients de l’agence.
  • webdesigner : vous êtes le créatif qui crée la maquette des sites webs (webdesign).
  • directeur artistique : en agence ou chez le client, vous assurez toute la direction du design. Ce poste nécessite une certaine expérience.
  • dessinateur graphique : vous travaillez dans un cabinet d’architecte ou chez un industriel pour créer des plans. Vous maitrisez parfaitement la PAO.
  • game designer : vous travaillez dans un studio de création de jeux vidéos.
  • poste dans l’édition : mise en page, journalisme.

Motion design, identité visuelle, effets spéciaux, autant de spécialisations où l’infographiste peut apporter son savoir-faire. Les métiers de la communication sont très nombreux. En tant que spécialiste des arts graphiques, vous disposerez d’un solide bagage technique pour percer dans ce domaine.

Apprendre en autodidacte?

Comment devenir graphiste sans diplôme? Est-ce réaliste de devenir un graphiste multimédia en apprenant le métier sur le tas? Évidemment, vous trouverez de multiples exemples de réussite dans le secteur. Les formations sont assez récentes. Il y a 30 ans, elles n’existaient pas car le métier est vraiment nouveau. Cependant, si vous voulez gagner du temps et faire les bons choix de spécialisation, rien ne remplace une formation académique délivrée par des experts du design graphique pour avancer dans votre projet de façon sérieuse.

Apprendre de façon autodidacte commence par l’utilisation des logiciels utilisés quotidiennement dans le métier : Photoshop, After Effects, Autocad, etc… Tous ces logiciels sont très coûteux et pas forcément accessibles lorsque l’on débute.

D’autres articles intéressants sur l’Emploi :


Christophe

Christophe

Rédacteur en chef de Futur RH. Entrepreneur, spécialiste de toutes les problématiques relatives aux ressources humaines et à la gestion d'entreprise au sens large.

Pin It on Pinterest

Share This