Comment réduire les factures impayées ?

L’une des grandes difficultés dans la gestion comptable d’une entreprise est le problème des factures impayées par les clients. Chaque facture dispose d’une date d’échéance à laquelle le client doit régler sa créance. Malheureusement, celle-ci n’est pas toujours respectée et l’entreprise se retrouve alors avec un trou dans sa trésorerie. Il existe des solutions pour réduire le taux d’impayés comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Faire appel à une société de recouvrement

Si vous avez déjà eu un retard de paiement, vous savez à quel point cela peut être frustrant. Même si votre facture n’a pas plus de 30 jours, il peut être difficile de convaincre les clients de payer. Cependant, avec quelques bonnes pratiques, il est plus facile de recouvrir les factures impayées.

La société de recouvrement est un prestataire de services dont l’objectif est de contraindre vos clients à payer leurs factures. Ils se rémunèrent sur le pourcentage des factures dont ils parviennent à obtenir le recouvrement. Pour cela, ils vont utiliser différentes méthodes. Cela commence en général par quelques relances plus ou moins automatisées. Puis pour les clients les plus récalcitrants, ils vont utiliser des méthodes plus coercitives allant jusqu’à l’assignation au tribunal si le client ne veut vraiment rien savoir. Le travail de recouvrement est ingrat et pénible. Il faut relancer sans cesse. Bien souvent, le client ne vous répond pas ou vous balade. Cela peut engendrer beaucoup de frustrations.


Le logiciel de recouvrement

Indépendamment de la raison du retard, il est crucial que votre entreprise soit payée le plus rapidement possible. Plus vous attendez plus longtemps, plus ce sera difficile. Heureusement, il existe plusieurs options pour améliorer votre trésorerie. Vous pouvez par exemple utiliser un logiciel de recouvrement. Il s’agit d’un système informatique qui va vous permettre de piloter votre gestion des impayés de façon automatique. Vous disposerez d’un tableau de bord avec toutes les factures en attente de paiement. Vous pourrez définir les intervalles auxquels renvoyer une demande de paiement au client. Votre procédure doit s’adapter au profil de client. Certains oublient de payer mais le font dès qu’ils ont conscience de leur retard. D’autres sont de mauvais payeurs et ne finissent par payer que quand ils ont une très forte pression. Votre injonction doit donc être proportionnée afin de ne pas froisser vos meilleurs clients. Le débiteur n’aime jamais être pointé du doigt. Il faut donc le faire avec tact.

Facture impayée
La gestion des impayés est une priorité pour toutes les entreprises.

L’affacturage

L’affacturage est un système qui permet à l’entreprise de céder ses créances à un tiers. La société d’affacturage paye l’entreprise et se charge de recouvrir le paiement des factures de façon régulière. Elle prend au passage un petit pourcentage. Pour l’entreprise, c’est l’assurance d’être payé à un instant T. Cela permet d’anticiper son flux de trésorerie. La société d’affacturage a des procédures bien établies pour se faire payer. Elle sait gérer le risque et se charge des encaissements. La relance est là encore automatisée.

Pour réduire le risque d’impayés, l’entreprise d’affacturage sélectionne ses contrats. Elle n’accepte que certaines activités où les risques sont limités. Voilà comment elle peut garantir à ses clients un délai de paiement stable pour chaque facture.

La gestion des factures impayées constitue une tâche ennuyeuse. L’essentiel pour une entreprise est de disposer d’une trésorerie suffisante pour assurer la continuité de son activité. Vous devez vous assurer que vos flux de trésorerie ne sont pas perturbés par des factures impayées. L’automatisation des relances auprès des clients mauvais payeurs permet de réduire drastiquement le délai moyen de recouvrement des créances. Voilà comment une simple procédure a un impact significatif sur les impayés et ce de façon amiable, sans passer par la case justice.

D’autres articles intéressants sur la Finance :


Christophe

Christophe

Rédacteur en chef de Futur RH. Entrepreneur, spécialiste de toutes les problématiques relatives aux ressources humaines et à la gestion d'entreprise au sens large.

Pin It on Pinterest

Share This