Pourquoi avoir recours à un DRH à temps partagé?

Pourquoi avoir recours à un DRH à temps partagé?
Le DRH à temps partagé permet de bénéficier d’expertises très pointues pour un coût maitrisé.

Vous êtes un chef d’entreprise. Votre société connaît une certaine croissance et vous faites face à de nouveaux enjeux. Vous avez besoin de structurer votre gestion des ressources humaines. Seulement voilà, vous n’avez pas encore la taille critique pour absorber le salaire d’un DRH à plein temps dans votre masse salariale. Heureusement, des solutions alternatives à la création d’un poste existent. C’est notamment le cas du directeur des ressources humaines à temps partagé. Il peut intervenir pour vous aider à mettre en œuvre une gestion optimale des ressources humaines. Un tel dispositif présente de nombreux avantages que vous allez découvrir ci-dessous.


Les aspects fonctionnels

Le DRH à temps partagé présente de nombreux avantages du point de vue fonctionnel. Il apporte une expertise clé sur les différents aspects de la fonction RH.

Une expertise par domaine

La gestion du personnel est un domaine très vaste. C’est pour cela que l’on parle d’ingénierie des ressources humaines. Cela couvre de nombreux aspects depuis la paie aux relations sociales en passant par la politique de rémunération ou encore les obligations liées au droit du travail. Il est impossible pour une seule personne d’être experte sur toutes ces dimensions. En ayant recours à un cabinet proposant un DRH à temps partagé, vous pourrez bénéficier de l’expertise d’une équipe de professionnels pointus dans chacun des domaines. C’est d’autant plus utile si vous ne disposez pas de la compétence en interne sur tel ou tel aspect très spécifique comme la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

Une législation complexe

Le droit social français est aussi touffu que compliqué à appréhender. L’empilement des accords d’entreprise, des conventions collectives et du droit du travail n’est pas toujours simple à comprendre. Autre difficulté, les lois évoluent sans cesse ce qui oblige à faire une veille permanente pour rester informé des grands changements. Là encore, le recours à un DRH à temps partagé permet de profiter de l’expertise d’un professionnel ayant évolué dans différents secteurs. Son large réseau lui permet d’être au fait des évolutions législatives et de leur impact sur l’organisation de l’entreprise.

L’externalisation de la paie

La gestion de la paie est un métier à part. Chaque année, plusieurs changements dans les assiettes et les niveaux de cotisation impactent la façon dont les charges salariales et patronales sont calculées. Le paramétrage des logiciels de paie demande une formation approfondie. Un cabinet spécialiste de l’externalisation de la paie gère des milliers de fiches de paie par mois. Du coup, il maitrise parfaitement son logiciel de paie et dispose d’un support privilégié auprès de l’éditeur.

Un acteur du dialogue social

Une entreprise fonctionne d’autant mieux que le dialogue social fonctionne bien entre les salariés, le management et la direction. La fonction RH a pour rôle d’organiser ce dialogue social, notamment par la mise en œuvre des instances représentatives du personnel. Chaque PME d’au moins 11 salariés doit disposer d’un comité social et économique. Cette instance remplace l’ancien comité d’entreprise. Le rôle du CSE est d’œuvrer pour faire valoir les doléances des salariés, notamment en matière de conditions de travail. Il veille à l’application juste du droit du travail. Via ce canal, la direction informe régulièrement de la situation économique et financière de l’entreprise mais aussi des changements dans l’organisation.

Un coût maitrisé

Le recrutement in situ d’un responsable des ressources humaines représente une certaine enveloppe. Dans une petite entreprise, il n’y a pas forcément lieu de recruter à temps complet sur un tel poste. Le DRH a un certain nombre de projets à mettre en œuvre au départ notamment pour la définition de la politique RH et l’optimisation de la gestion administrative. Mais une fois que tout est en place et que cela fonctionne correctement, le quotidien peut être trop léger pour un poste à temps complet. Du coup, le DRH à temps partagé est une bonne alternative pour une PME car il permet de bénéficier de compétences multiples tout en ayant un coût ajusté aux besoins réels de l’entreprise.

Vous l’aurez compris, le management des ressources humaines, c’est un vrai métier qui demande des compétences très étendues. Le DRH à temps partagé intervient de façon ponctuelle sur différents sujets pour assister la direction et lui permettre de répondre aux enjeux stratégiques qui sont les siens.

D’autres articles intéressants sur les Ressources Humaines :

Donnez une note à cet article :
[Total: 0, Note moyenne: 0]



Christophe Moberti

Christophe Moberti

Entrepreneur, spécialiste de toutes les problématiques relatives aux ressources humaines et à la gestion d'entreprise au sens large.

Pin It on Pinterest

Share This